Ce qui rapproche les Yvelines et les Hauts-de-Seine

Les deux départements partagent une longue frontière commune sans rupture de la continuité urbaine : un territoire déjà irrigué par  (de grands axes de circulation communs (A14, RN118, RN10 et 13), des transports (RER A et C, tramway T6, prolongement d’Eole, ligne 18 du Grand Paris Express) et la Seine comme trait d'union.

L’imbrication des économies est forte comme l’illustre le fait que les-Hauts-de-Seine sont, après Paris, la première destination des Yvelinois qui travaillent hors du département.

Mais la complémentarité des deux collectivités repose aussi sur une histoire culturelle et un patrimoine naturel et historique largement communs (les impressionnistes, les grands écrivains, de grands sites historiques comme Versailles, Sceaux, Saint-Germain ou Saint-Cloud mais aussi la batellerie, les usines en bord de Seine etc…).

Les deux collectivités départementales se rejoignent également sur des choix politiques essentiels : 
- un aménagement harmonieux équilibrant le développement économique et la qualité de la vie, illustrée par les espaces verts, la mixité sociale, la qualité des équipements publics et la densité culturelle ;
- une gestion rigoureuse veillant à maintenir une pression fiscale basse et un endettement limité ;
- une vision partagée d’une métropole parisienne ambitieuse intégrant la totalité du territoire francilien et pas seulement son centre urbain c’est-à-dire étendue aux frontières de la région Ile-de-France.

 

Ajouter un commentaire