De l'optimisme pour 2013 !

bonne anne 2013r

 

A rebours du pessimisme et du découragement si fréquent dans notre pays et malgré un gouvernement passif je souhaite que 2013 nous engage dans l’action et l’optimisme !

La France a de très nombreux atouts que nous pouvons mettre en valeur pour y attirer des activités utiles, enrichissantes et profitables à tous.

C’est d’abord une société apaisée et tranquille, qui respecte bien mieux que d’autres les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Lorsque nous parlons avec les habitants d’autres pays, ils nous disent qu’ici les enfants vont à l’école, que tous peuvent être soignés, qu’il n’y a pas de violences d’état : on reconnait le bonheur au bruit qu’il fait en s’en allant…

Notre pays nous offre ensuite un cadre de vie exceptionnel, des infrastructures de qualité, un paysage harmonieux, un climat tempéré, des ouvertures culturelles innombrables. Les Français sont plutôt bien instruits, ouverts aux innovations, entreprenants, et recherchés dans de nombreux domaines. Notre démographie est exceptionnellement dynamique pour un pays développé en raison d’une reconnaissance affirmée de la place des femmes dans la vie économique.

Nous avons certes une dépense publique excessive qui entraîne un endettement bien trop important, une fiscalité lourde, une réglementation paralysante. Nous avons donc des progrès à faire, mais ils sont possibles.

Un exemple : notre dette publique est lourde et dangereuse, mais l’épargne privée des Français est une des plus élevées du monde, ce qui est un atout considérable. Malheureusement cette épargne n'est pas orientée vers l’investissement productif, elle fait les beaux jours des livrets A des caisses d‘épargne et contribue ainsi sans fin au logement social. (La crise du logement est cependant toujours là et il y a de plus en plus de demandeurs de logements sociaux car la crise du logement est d'abord une crise du centralisme.

Il serait plus judicieux d’investir cette épargne dans les entreprises. Mais la fiscalité qui pèse sur l’actionnariat populaire est si dissuasive que personne ne souhaite investir en Bourse ou dans les entreprises. Et les entrepreneurs ne cessent d’être stigmatisés, montrés du doigt dès qu’ils font des bénéfices, comme si le but de l’entreprise n’était pas justement de faire du profit pour réinvestir et innover.

Changeons notre regard et regardons les pays qui savent s’adapter : l’Allemagne n’est pas si différente de nous, le Canada non plus et l’on n’y vit pas misérablement.

Que 2013 nous donne la curiosité et le désir de la connaissance, du courage et de la gaité pour marcher vers l’avenir, et beaucoup d’affection et d’amitié !

 

categories: 

Ajouter un commentaire