Des nouvelles de la coopération des Hauts-de-Seine avec l'Arménie

Le Conseil général des Hauts-de-Seine soutient depuis 2009 le développement de l'agriculture et de l'élevage dans le Tavush, en Arménie. C'est une des actions entreprises par le département pour contribuer à une amélioration durable de la sécurité alimentaire de populations souffrant de la faim :  le CG soutient ainsi des actions en Haïti (développement de la culture et de la transformation du cacao), au Cambodge (cultures biologiques de légumes et de fruits dans la province de Siem Reap), ou encore au Bénin et au Mali. 

La ferme de Lussadzor dans la province du Tavush en Arménie est une partie de ce projet global : c'est une ferme d'élevage qui sert à la fois de ferme modèle et de base de développement de l'élevage privé. Deux ans après la pose de la première pierre, quel est le bilan ?

- 113 vaches de race Simmenthal ou jersiaise ont été importées, 73 produisent environ 4 500 litres lait par semaine, avec un rendement, exceptionnel en Arménie de 10 litres par jour et par vache. 41 autres sont en cours de gestation. Les 113 vaches importées ont ainsi donné naissance à 113 veaux qui ne restent pas sur place, car l'un des objectifs consistent à remplacer l'ancien cheptel caucasien, pauvre en lait et en viande, par de nouvelles races. Une fromagerie a été créée.

- La ferme de Lussadzor a également créé un centre de formation destiné à la fois aux éleveurs et à tous les acteurs agricoles de la région : producteurs de fourrage, vétérinaires, éleveurs de porcs et d'ovins, horticulteurs, etc..

- la ferme de Lussadzor encourage la création de coopératives (3 à ce jour) composées de 12 familles qui reçoivent une formation, du matériel et une aide au démarrage pour que la coopérative devienne auto-suffisante. Chaque coopérative nécessite un investissement de 30 à 35 000 €. Avec cet outil de formation, c'est toute une région qui peut prendre son essor.

Ces actions sont également soutenues par le Fonds Arménien de France qui récolte des fonds pour le développement de l'Arménie, et notamment pour ce projet.

Ajouter un commentaire