Galette de l'UMP : face à l'inquiétude, nos valeurs et travailler

Réunion traditionnelle de début d’année de l’UMP dans notre 13ème circonscription, ce mardi 28 janvier. Toujours autant de plaisir à se retrouver ensemble nombreux dans notre amicale diversité et d’accueillir aussi nos amis de l’UDI. Merci à tous nos militants qui l’organisent, la préparent et font le service dans la bonne humeur : Etienne, Jacques, Bernard, Eliane, Dany, Marie-France, Cyril, Martine, Logan, Adeline, Myriam, … et tous les autres que je n’oublie pas, il y en aurait trop à citer ! Merci à Roger Karoutchi, notre sénateur-secrétaire départemental, d’avoir été présent, et d’avoir souligné que l’UMP dans notre circonscription démontrait dynamisme et volonté d’union.

Mais j’ai aussi voulu souligner notre inquiétude profonde. La France ne va pas bien. Le gouvernement actuel échoue dans tous les domaines : le chômage, la croissance, la réduction du déficit budgétaire, la sécurité… Il mène une politique erratique sans susciter la confiance. En même temps, il divertit l’opinion sur des sujets secondaires (nous votons une énième loi sur l’égalité des hommes et des femmes, ou sur les langues régionales) et bouleverse profondément notre organisation administrative en Ile-de-France, sans aucune concertation ni études sérieuses, pour y garder le pouvoir et, à terme, faire du Grand Paris une « Grande Seine-Saint-Denis ». La gauche sait faire avancer ses convictions !

Face à cette politique désastreuse, l’UMP n’est pas audible, hélas. Mais c’est ma famille politique, avec laquelle j’ai connu de grandes joies comme des déceptions, c’est la seule force politique de la droite qui peut proposer une autre politique. Et nous sommes ici rassemblés parce que nous partageons des valeurs fortes qu’il faut promouvoir, sans nous laisser engluer dans le « politiquement correct » de la gauche : la liberté, la responsabilité, la solidarité, le travail, le mérite, la volonté de faire entendre la voix de la France. A temps et à contretemps, rappelons-les ! Rappelons que toutes les grandes réformes sociales, c’est la droite qui les a faites : la sécurité sociale, le vote des femmes, la majorité à 18 ans, l’IVG… que c’est un homme de droite, le général de Gaulle, qui a sauvé la France du déshonneur en 1940, du déclin en 1958.

Donc de la réflexion, du travail et du courage, au-delà des petites ambitions personnelles et des idées toutes faites propagées par les media ! Ensemble, nous pouvons y arriver. Bonne année à vous tous, mes amis de l’UMP !

Ajouter un commentaire