La Cité Musicale de l'île Seguin : "Meilleur projet futur"

Je suis vraiment très heureux de ce prix que vient de remporter la Cité musicale départementale de l'ïle Seguin. C'est d'abord une véritable reconnaissance internationale pour ce futur équipement, oeuvre des architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines. Une quarantaine de projets marquants, représentant plus de vingt pays, étaient en lice cette année pour les MIPIM Awards 2015, décernés chaque année par le Marché international des professionnels de l'immobilier depuis 1991. 

Ce prix va générer une visibilité et une attractivité pour le territoire des Hauts-de-Seine au sein même du Grand Paris. La volonté du Département est de réunir tous les publics autour de toutes les musiques : il n'y a pas meilleur facteur d'intégration que l'adhésion à la culture, le bonheur partagé de l'écoute d'une oeuvre de qualité, la curiosité à l'égard de la découverte ! Et la musique est un langage universel, la "langue des émotions" disait Kant, comme tous les arts, elle rassemble bien au-delà de la seule intelligence.

Cette Cité musicale, qui comprendra un auditorium de 1 100 places et une salle de spectacles de 4 000 à 6 000 places, accueillera aussi en résidence "Insula Orchestra", l'orchestre dirigé par Laurence Equilbey, et notre "Maîtrise des Hauts-de-Seine", qui est aussi le choeur d'enfants de l'Opéra de Paris. On y organisera concerts et événements, et un place sera faite aux commerces à vocation culturelle. L'ouverture est prévue en 2016.

Un grand équipement musical à l'ouest de Paris, quand la belle Philharmonie de Paris est à l'est, permettra à tous les habitants du Grand Paris, de se trouver à proximité de ressources musicales et pédagogiques : "Sans la musique, la vie serait une erreur, un exil" pour reprendre à notre compte ce cri du coeur de Nietzche.

 

Ajouter un commentaire