Le Conseil général poursuit son aide au Noyer doré

Le Conseil général poursuit son engagement dans la Politique de la Ville en faveur des quartiers défavorisés du département.

Ainsi il s'est engagé depuis 2000 dans les contrats de ville, puis les contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) dont bénéficie le quartier du Noyer doré à Antony, et il apporte chaque année son soutien financier.

En 2012, c'est un montant total de 145 073 € qui a été alloué par le CG aux différentes actions du CUCS : alphabétisation, socialisation, théâtre social, réussite éducative, lectures de rue, médiation sociale. Elles sont également financées par l'Etat et par la Ville.

Ces actions sont menées, sous le contrôle de la Ville par des assocations professionnelles reconnues, notamment Nouvelles Dimensions, Gygo, Afrique Conseil.

Chaque année, elles sont strictement évaluées dans leurs missions et leurs objectifs et ne sont reconduites que lorsqu'elles satisfont à cette évaluation.

D'autre part, le Conseil général finance également en 2012 pour le quartier du Noyer Doré :

- le fonctionnement de l'Espace santé jeunes pour 25 408 €, 

- les éducateurs de l'Ecoute du Noyer Doré qui assurent la prévention spécialisée pour 329 410 euros,

- l'association Pierre Kohlmann pour le soutien scolaire, pour 27 770 €,

- différentes actions de prévention de la délinquance (ateliers de boxe éducative, de danse; de loisirs, séjours de ruptures, pour adolescents et jeunes adultes, pour 37 500 €.

L'action du département des Hauts-de-Seine est ancienne, exemplaire et exceptionnelle pour son aide à l'accompagnement social des quartiers en difficulté. Elle est aussi rigoureusement suivie et évaluée. Elle contribue à ce que jeunes et adultes trouvent une meilleure intégration sociale et professionnelle.

 

Ajouter un commentaire