Les collèges de Bourg-la-Reine

Evariste_Galois_rv

Ce dont je suis le plus fier, c’est la reconstruction du Collège Evariste Galois.


Nous l’avons inauguré le 30 septembre dernier, après que la rentrée 2010-2011 s’y soit déroulée sereinement.

Quand j’ai été élu en mars 2004, tout de suite l’équipe enseignante, les associations de parents d’élèves, les élus de Bourg-la-Reine, à commencer par Martine Paresys, alors 1ère adjointe en charge des affaires scolaires, m’ont alerté sur les grosses difficultés du bâtiment, notamment les nuisances sonores graves produites par le passage du RER B.

Des travaux de rénovation étaient prévus mais, visite après visite, consultation après consultation, j’en ai conclu qu’ils n’étaient vraiment pas à la hauteur du problème. J’ai fait partager ce constat à la vice-présidente en charge des collèges, Isabelle Balkany, Ensemble nous sommes allés voir Nicolas Sarkozy, alors Président du Conseil général, pour lui demander la reconstruction complète du collège.

Avec son accord, cette reconstruction a été approuvée par l’Assemblée départementale en mars 2006. La réalisation du projet (concours, appels d’offres, travaux) s’est faite sur le site en deux phases pour conserver le collège en fonctionnement, en 4 ans et demi (ce qui est un délai normal) pour un coût de 42 millions d’euros.

Aujourd’hui nos collégiens et l’équipe éducative travaillent dans un bâtiment de qualité, sans bruit, aux normes certifiées haute qualité environnementale (HQE).

 

Le Collège Evariste Galois accueille aujourd’hui :

- 700 élèves dont 120 en classes musicales à horaires aménagés (CHAM),
- 2 sections d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA)
- 2 unités pédagogiques d’intégration (UPI) pour élèves déficients auditifs
- 1 gymnase « B+ »
- et un internat d'excellence de 32 places qui ouvrira au printemps 2011 (Le fonctionnement d’un internat de ce type coûte annuellement entre 3 et 4 millions par an)

 

De même, je suis fier des actions éducatives qui sont menées depuis de nombreuses années par le Conseil général dans tous les collèges du département pour aider les enseignants. Avec Isabelle Balkany, j’ai tenu à poursuivre et moderniser ces actions si diverses, et notamment tout ce qui est fait pour donner à nos collégiens tous les outils des nouvelles technologies.

Le Collège Evariste Galois fait ainsi partie des 12 premiers collèges retenus dans la première phase de déploiement de l’environnement numérique des collèges (ENC 92).

Enfin, le Conseil général a subventionné en 2009 l’Institut Notre-Dame pour l’extension de son bâtiment d’accueil (51 050 €).

 

Ajouter un commentaire