Les deux priorités du département : l'investissement et la solidarité

Notre séance du vendredi 25 octobre a été consacrée aux orientations budgétaires du déparrtement pour l’année 2014. La séance a été consacrée à l’examen des perspectives économiques et budgétaires nationales pour 2014 et à leurs impacts sur les recettes et les dépenses du Département, qui subit également les contraintes fortes d'augmentation des péréquations et de baisse des dotations, suite aux décisions gouvernementales.

Nous axons la politique budgétaire du Département en 2014 sur  (lire mon discours) sur :

  • L’investissement, parce qu’il est porteur de croissance, d’avenir et donc d’emploi : il est maintenu en 2014 à environ 500 M€. Cette enveloppe permet de mener une politique ambitieuse au travers notamment de la réalisation et du lancement de projets structurants notamment dans le domaine des transports, de la voirie, des collèges, de l’habitat, de la culture et de l’eau.
  • Le développement de la qualité des services en direction des habitants des Hauts-de-Seine tout en continuant à maîtriser les dépenses de fonctionnement.

Les priorités s’articulent autour de deux axes :

- le renforcement de la solidarité : l’enveloppe pour les politiques sociales est estimée à plus de 700 M€ en 2014, soit une augmentation de + 1,4% par rapport à 2013. La solidarité représente 60% du budget de la collectivité.

- des actions plus efficaces dans les domaines de l’éducation, du sport, de la culture, du développement économique…

  • La maîtrise de la pression fiscale et le maintien d'une capacité d'autofinancement.

 

 

Ajouter un commentaire