Les jardins familiaux Charles Ferment à Antony, Noyer doré

Ce matin, nous avons donné le nom de Charles Ferment aux jardins familiaux, situés derrière l'allée de la Tamise, dans le quartier du Noyer doré à Antony.

Charles Ferment est un antonien qui a consacré sa vie aux jeunes d'Antony. D'abord dans le scoutisme qu'il a fondé à Antony dans les années 20, puis avec deux oeuvres d'éducation populaires pendant la guerre, avec Paul Roze, pour résister à l'occupation, et enfin avec l'Association Pierre Kohlmann dédiée aux jeunes du Noyer Doré, fondée en 1976 avec Paul Roze, qu'il présida jusqu'à sa mort en 1997 à l'âge de 89 ans. Sa volonté, son objectif, c'était d'entraîner vers le haut les jeunes, tous les jeunes et notamment ceux qui rencontraient de grandes difficultés. Pour tous ceux qui l'ont connu, il est un exemple de courage, d'optimisme, de bienveillance, un homme de lumière.

C'était aussi un homme de la terre, qui fit toute sa carrière professionnelle, brillante, chez Vilmorin.

Son nom donné à des jardins familiaux, dans ce quartier où il a tant été présent, rappelle ses deux passions, ses deux engagements.

Les jardins familiaux, autrefois appelés "jardins ouvriers", existent depuis plus de 100 ans, et connaissent aujourd'hui une belle renaissance, tant ils favorisent la rencontre entre les habitants, d'où qu'ils viennent, autour de cet amour exigeant du jardinage : il faut bêcher, sarcler, arroser, pour récolter et goûter. C'est l'occasion de mettre en pratique notre "vivre ensemble" dans le plaisir et l'effort. Tous ceux qui y ont goûté, y reviennent ! (pour en savoir plus)

La rénovation urbaine a permis de construire une belle médiathèque, la médiathèque Arthur Rimbaud, toute proche de ces jardins. Comme l'a justement rappelé le président de l'association Pierre Kohlmann, Laurent Brakhausen, citant Cicéron : "Sivous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut". Aujourd'hui les habitants du quartier du Noyer doré ont les deux à leur disposition. Et Charles Ferment, notre "Charly" a permis qu'il en soit ainsi !

Ajouter un commentaire