L'innovation numérique au service du maintien à domicile

 Département des Hauts-de-Seine a adhéré à la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) en 2015. L'objectif est de bénéficier de l’expertise et du réseau de la Fondation pour accélérer le déploiement de ses projets autour de l’usage du numérique, notamment dans le domaine du maintien à domicile.

Le 10 octobre 2014, le Département avait invité la FING à participer à la matinée d’étude « Bien vieillir dans 20 ans». La réflexion portait sur l'impulsion de nouvelles formes de prise en charge de la dépendance des personnes âgées. Plusieurs éléments de réponse aux défis du vieillissement de la population en sont sortis. Par exemple, le Département s’est engagé dans un appel à projets innovant « d’Ehpad à domicile », conjointement avec l’Agence régionale de santé (ARS).

L'apport du numérique dans le maintien à domicile

Établissement d'hébergement de personnes âgées et dépendantes, « l’Ehpad à domicile » est une expérimentation, lancée cette année, qui veut unir les atouts du maintien à domicile et la qualité des soins en établissement. Dans les Hauts-de-Seine, les personnes de plus de 60 ans représenteront 20 % de la population départementale en 2040, d’après les projections de l’Insee. 

Ce projet « d’Ehpad à domicile » imagine le numérique au service de la personne dans le domaine :

- de l’habitat : domotique, robotique,

- du soin : télémédecine,

- de la lutte contre l’isolement des personnes âgées et l’aide aux aidants : plateforme sociale et d’échanges.

Lieu de rassemblement de grandes entreprises, de start-up, d'associations, d'universités et de collectivités territoriales, la FING a précisément pour but de réfléchir aux transformations induites par le numérique et de proposer des pistes d’innovations. Elle vient d’éditer un ouvrage : «Bien vieillir grâce au numérique », fruit de deux années de réflexions autour des usages sociaux du numérique appliqués au vieillissement.

Développer les relations dématérialisées

Le Département souhaite mobiliser la FING également pour l'aider à moderniser sa relation aux usagers ou à dématérialiser ses services. Les retours d’expérience de la Fondation devraient ainsi permettre de mieux cerner les potentialités des outils comme les téléprocédures, la gestion électronique des documents (GED), la gestion de la relation citoyen (GRC) ou l’Open Data.

La délibération a été votée en commission permanente le 15 décembre 2014

 

Le site internet de la FING

 

categories: 

Ajouter un commentaire