Mes votes d'octobre 2013 à janvier 2014

Sur 10 votes de textes emblématiques, je me suis abstenu sur un (l’égalité femmes/hommes)

et j’ai voté contre les 9 autres :

 

  •  projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites : contre

Il s’agit là d’une pseudo-réforme financée par…les retraités eux-mêmes ! Cette loi met à mal le système de retraite par répartition et la solidarité intergénérationnelle.

  •  projet de loi de finances pour 2014 : contre

L’enjeu essentiel pour l’avenir de notre pays est la diminution des dépenses publiques et la baisse des impôts, pour les entreprises et les ménages. Or, rien ne va en ce sens dans cette loi de finances.

  •  projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 : contre

Ce PLFSS ne comporte pas de réforme structurelle en profondeur, comme le recommandait pourtant la Cour des comptes. Mais il est tellement plus facile d’augmenter les taxes, les impôts, et d’accabler les classes moyennes !

  •  projet de loi organique interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député et limitant à une seule fonction exécutive locale le cumul avec le mandat de sénateur : contre

L’absence de cumul, en l’état de nos institutions, conduira à une déconnexion profonde entre les élus et les réalités concrètes du pays. Dans un régime déjà hyperprésidentialisé, n’est-il pas risqué d’affaiblir à ce point le statut de parlementaire ?

  •  projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine : contre

Le développement économique et l’emploi ne sont pas affirmés comme principaux objectifs de cette politique de renouvellement urbain. La sélection des quartiers prioritaires qui donneront lieu à la signature de contrats de ville manque de transparence.

  • projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale : contre

Cette loi aura des conséquences dramatiques sur nos capacités opérationnelles et sur notre tissu industriel Elle est à l’image de la politique de ce gouvernement : elle affaiblit la France.

  • proposition de loi renforçant la lutte contre la prostitution : contre

Sous le précédent quinquennat, les députés UMP ont fait adopter une résolution réaffirmant la position abolitionniste de la France en matière de prostitution. Mais les dispositions contenues dans le présent texte ne permettront pas de lutter efficacement contre le système prostitutionnel.

  • projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt : contre

Le seul avenir que ce texte propose à notre agriculture est le scénario funeste du déclin d’un secteur vital pour la France. Il passe à côté des grands enjeux et ne répond pas aux attentes concrètes des centaines de milliers d’agriculteurs français.

categories: 

Ajouter un commentaire