Pierre Ringenbach nous a quittés

Pierre Ringenbach nous a quittés ce jeudi matin, après s’être battu courageusement, dignement et lucidement contre un cancer. C’est un véritable ami que je perds, que nous perdons. Un homme intelligent, un homme de convictions, un homme généreux. A Catherine, sa femme si proche de lui, à ses quatre fils, à ses petits-enfants, je voudrais dire combien je partage leur tristesse et leur peine, combien ils peuvent être fiers de lui et s’en inspirer.

J’ai connu Pierre à mon premier mandat de maire d’Antony en 1983. Lui était maire de Sceaux, après avoir été l’adjoint fidèle d’Erwin Guldner. J’étais alors un « jeune » maire RPR, lui était centriste, Sceaux et Antony, bien que villes voisines, n’étaient pas dans la même circonscription. Il sut cependant accueillir avec une grande gentillesse l’élu local novice et lui faire partager ses passions pour le parc de Sceaux, qu’il suivait avec attention au Conseil général.

Mais c’est d’abord l’engagement européen qui nous a réunis, fait mieux nous connaître et nous apprécier malgré nos différences. Nous sommes devenus amis, de vrais amis. Il a accepté d’être mon suppléant de 1988 à 2002, apportant sa sagesse, sa connaissance de l’entreprise, son énergie et sa sensibilité sociale centriste. Il a permis que soit réalisée dans notre 13ème circonscription une véritable union de la droite et du centre, fondée sur des valeurs communes et qui ne s’est jamais démentie. Il nous laisse cet héritage, soyons-y fidèles.

Il était aussi un homme de culture, profondément attaché au Théâtre des Gémeaux, dont il assurait la présidence après ses trois mandats de maire de Sceaux. Il en avait permis la reconstruction et il se battait pour que cette scène nationale continue d’être un lieu vivant de grande qualité, faisant confiance aux professionnels et attentif à leurs réussites.

Il nous laisse à tous un bel exemple de vie politique, qui démontre que les convictions fortes et l’engagement de longue durée peuvent aller de pair avec le dévouement et le désintéressement.

Pierre Ringenbach fut maire de Sceaux de 1983 à 2001, conseiller général puis vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine. Il était maire honoraire de Sceaux, et chevalier de la Légion d'Honneur.

Ajouter un commentaire