Résultats des Sénatoriales, 24 septembre 2017

Dans notre département des Hauts-de-Seine ont été élus sénateurs ce dimanche 24 septembre :

Philippe PEMEZEC (LR), Christine LAVARDE (LR), Roger KAROUTCHI (LR) (S), Hervé MARSEILLE (UDI) (S), André GATTOLIN (LREM) (S), Pierre OUZOULIAS (PCF), Xavier IACOVELLI (PS).

La répartition politique de nos sénateurs est la même que celle issue des élections sénatoriales de 2011 : 3LR, 1 UDI, 1 LREM (sortant EELV), 1 PCF, 1 PS.

Les résultats complets sont les suivants :

Inscrits : 2 345, Votants :  2 304

Ont obtenu:

Liste conduite par Philippe PEMEZEC (LR) : 540 voix, 2 sièges

Liste conduite par Roger KAROUTCHI (LR) : 385 voix, 1 siège

Liste conduite par Hervé MARSEILLE (UDI) : 325 voix, 1 siège

Liste conduite par André GATTOLIN (LREM) : 247 voix, 1 siège

Liste conduite par Pierre OUZOULIAS (PCF) : 217 voix, 1 siège

Liste conduite par Xavier IACOVELLI (PS) : 199 voix, 1 siège

Liste conduite par Ingrid DESMET (Div D) : 188 voix, 0 siège

Liste conduite par Eric BERDOATI  (Div D) : 152 voix, 0 siège

Liste conduite par Catherine CANDELIER (EELV) : 26 voix, 0 siège

Liste conduite par Laurent SALLES (FN) : 18 voix, 0 siège

Liste conduite par Bernard LEPIDI (Div D) : 7 voix, 0 siège

Les sièges sont répartis à la proportionnelle à la plus forte moyenne.

Si toutes les voix de droite (LR et divers droite) s'étaient rassemblées sur une seule liste, cette liste aurait pu obtenir 5 sièges au lieu de 3, les voix recueillies par les listes DESMET et BERDOATI (340 à elles deux) ont été complètement perdues. Cette division a permis à la gauche et à l'extrême gauche de conserver leurs 3 sièges, acquis en 2011, alors que les élections locales de 2014 avaient permis à la droite d'emporter Clamart et Clichy, et d'augmenter ainsi sensiblement le nombre de leurs grands électeurs.

Au plan national, la droite conforte sa majorité (159 LR (+ 17) 50 centristes (+ 8 sièges). Le groupe LREM a subi un échec qui empêchera le président Macron de faire voter ses réformes constitutionnelles (proportionnelle, réduction du nombre des élus notamment), il ne compte plus que 28 sénateurs au lieu de 29 auparavant et reste très minoritaire. Les socialistes se maintiennent avec 81 sénateurs au lieu de 86. Le Front national n'a toujours que ses 2 élus de 2014. Le PCF avec 12 élus peut constituer un groupe. Les écologistes ne sont plus que 4. 

Sociologie des sénateurs : 104 sur 171 sièges venant à renouvellement reviennent à des nouveaux élus, la moyenne d'âge des sénateurs est stable à 61 ans, les femmes frôlent les 30 %. 

Ajouter un commentaire