RD 920 : point d'étape sur la rénovation

Le 1er janvier 2006, la route nationale 20 a été reclassée dans le domaine départemental sous le nom de RD 920. Cet axe structurant traverse deux départements et 7 villes : du nord au sud, Montrouge, Bagneux, Bourg-la-Reine, Sceaux et Antony pour les Hauts-de-Seine, Arcueil et Cachan pour le Val-de-Marne. Au sud, Massy, dans l’Essonne est également concernée.

La rénovation de la RD 920 a fait l’objet d’une concertation préalable (2008-2009) puis d’une enquête publique (mai-juin 2010) et enfin d'une déclaration d’intérêt général du projet en octobre 2010.

Les grands principes de la rénovation s’organisent autour d’une chaussée aménagée avec deux files par sens et feux synchronisés, des carrefours Duchesse du Maine et Kennedu réaménagés et sécurisés pour les piétons, une continuité de pistes cyclables, un espace accessible aux personnes à mobilité réduite sur les trottoirs, et le maintien d’un maximum de places de stationnement pour favoriser l’activité commerciale. L’accent a également été mis sur  l’environnement : espaces verts créés, plantation d’arbres, rénovation de l’éclairage public, notamment.

Les travaux de la section sud ont démarré en 2011, par phase pour limiter l’impact sur la circulation, les commerçants et plus globalement les riverains et usagers. Ils représentent un investissement de 76 millions d’€ intégralement pris en charge par le département des Hauts-de-Seine.

Début 2016, cette requalification sera terminée sur les tronçons suivants :

de la Croix de Berny à Antony jusqu’à la rue de la Bièvre à Bourg-la-Reine (les dernières plantations d’arbres à Bourg-la-Reine sont en cours d’achèvement),

et du carrefour Kennedy à Massy et Antony jusqu’à la rue Gabriel Péri.

Restera à réaliser, pour cette partie sud, le tronçon entre le centre d’Antony et la Croix-de-Berny.

Puis la partie nord entre la porte d’Orléans et Bourg-la-Reine, actuellement à l’étude entre les deux départements des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne.

Ajouter un commentaire