Un débat inutile et dangereux

rpublique2La République française assure la liberté religieuse et renvoie la pratique religieuse à la sphère privée. C'est un équilibre et un idéal exigeant qui fondent notre nation sur le respect de l'individu et la neutralité bienveillante des pouvoirs publics. L'immense majorité des Français y adhère quelle que soient sa foi ou son incroyance.

Lancer un débat sur ce sujet a deux effets immédiats. D'abord cela blesse profondément nos concitoyens musulmans les plus républicains qui sentent à juste raison qu'ils ne sont pas acceptés comme les autres. Ensuite, comme lors du débat sur l'identité nationale l'an dernier, c'est la parole la plus violente qui est entendue et mise en exergue et non une discussion sereine : la conséquence en est aussitôt de légitimer l'expression des thèses extrêmes, ce qui favorise la montée du Front national.{jcomments on}

On lance ce débat en principe pour rallier des électeurs déçus et on déçoit les modérés et les musulmans républicains, sans pour autant convaincre ceux qui ont déserté puisque l'on semble conforter l'idée que, comme le répète à l'envie Marine Le Pen l'immigration serait une cause première de nos difficultés.

Nous vivons désormais la mondialisation. Nous pouvons le déplorer ou nous en féliciter mais c'est un fait, comme la pluie et le beau temps. La France porte des valeurs universelles de liberté et d'égalité qu'elle entend faire respecter d'abord sur son propre sol. Les étrangers qui s'installent régulièrement chez nous doivent s'y conformer, quelles que soient leurs habitudes antérieures : nous l'avons souligné par l'interdiction du voile à l'école et dans l'exercice des professions publiques ou la garantie de la mixité de l'éducation, pour garantir un principe essentiel, l'égalité des hommes et des femmes.

La France assure la liberté de culte, ce que malheureusement de nombreux pays musulmans interdisent, elle le fait avec son histoire, et trouve petit à petit le bon équilibre  : prêts de salles, baux emphytéotiques pour la construction de mosquées, carrés musulmans, viande sans porc dans les cantines scolaires, constitution du Conseil Français du Culte Musulman... La religion musulmane trouve sa place dans la laïcité à la française et nous nous en félicitons tous à commencer par la grande majorité des musulmans français.

Le véritable problème que pose l'Islam aux institutions françaises, c'est que le CFCM n’est pas encore devenu l’interlocuteur reconnu par toutes les sensibilités de l’Islam, comme le sont pour les autres religions l'Église catholique, la Fédération des églises protestantes ou le Conseil représentatif des institutions juives. Ce n'est pas ce débat qui le facilitera ...

categories: 

Commentaires

Je suis de même d'accord que les deniers publics ne doivent pas financer des projets religieux. Je dirais qu'une foi s'affirme de façon autonome comme une bonne psychanalyse ! C'est un projet personnel. Financer un projet de mosquée ne permettra pas de contrôler les pratiques musulmanes en France. Rien ne remplacera la rencontre avec les gens par des biais associatifs ou culturels. Je vous félicite pour cette prise de parole indépendante et juste. Pour terminer, la situation actuelle des pays arabes ne doit pas être confondue avec la situation des personnes arabes vivant en France. La révolte arabe était à prévoir - malgré ce qui est affirmé - car leurs conditions de vie sont/étaient inacceptables. Ce n'est pas le cas dans notre pays. Nous souffrons d'une "mésinformation" sur le sujet se répercutant maladroitement comme un effet miroir dans notre pays.

Enfin quelqu'un qui ose dire les choses et respecte les religions des autres. Suis musulmane, laïque, républicaine et ma pratique se fait dans une sphère totalement privée ! Française et fière de l'être, la france m'a ouvert ses bras et j'ai des devoirs envers elle. Malheureusement le CFCM n'est tenu que par des hommes, et les élections dans les mosquées sont totalement verrouillées d'où son manque de crédibilité ! Si seulement certains pouvaient nous voir comme des citoyens français et non comme seulement des "arabes" donc forcément islamistes. C'est justement ce genre de débat qui donne trop d'importance à ces fous furieux de barbus ! Merci M. Devedjian

Merci M. Devedjian pour cette prise de position qui nous soulage un peu, à droite, du malaise généré par une telle idée de débat sur l'Islam!

Je suis de droite mais un républicain avant tout: un débat sur l'Islam... mais depuis quand la République pointe t'elle du doigt telle ou telle religion? Ce qui pose problème ce n'est pas la pratique d'un culte qui relève de la pure sphère privée, mais l'intrusion de cette pratique dans la sphère publique et c'est la seul débat qui vaille, loin donc, d'un débat générique sur l'Islam ou tout autre religion en général!

De grâce M. Sarkozy, cessez les stigmatisations et brimades de Français musulmans pour tenter de reséduire un électorat Front National que vous avez de toute façon définitivement perdu.

2/2)- Malheureusement , nous sommes entrain d'assister à la naissance "des Papon, des Bousquet, et des Goebbels..." j'espère que "l'autre" ne renaitra pas... Enfin l'histoire finira par juger ces apprentis sorciers qui jouent avec le feu pour quelques voix électorale. Mais, ça serait trop tard, car le crime aurait été fait! Alors chacun prends ses responsabilités ..C'est malheureux d'arriver à ce constat et de faire de tel parallèle entre l'histoire et ce qui risque de passer.

1/2)- Depuis le débat sur l'identité national, je ne me sens plus français comme je me sentais avant. Je me sens français d'une seconde catégorie que je n'arrive plus à définir. Catégorie que vous politiques (au sens large)avaient crée et forcer les français musulmans à rentrer dedans et les autres à les considéré ainsi. C'est quoi la 2eme étape? ou plutôt c'est quoi la finalité de ce second débat, qui maintenant vise directement les musulmans? Allons-nous être obligés de porter le CROISSANT JAUNE? L'histoire a déjà montré l'abomination et les horreurs de telle idéologie. Mais bon la première fois c'était une ÉTOILE JAUNE et cette fois-ci c'est un CROISSANT JAUNE! Je croyais que la disparition du nazisme et la traque des nazis et leurs jugement, allez donner des leçons aux hommes politiques et ces idéologie allaient tout simplement disparaitre!

Je vous écris ce message pour vous signaler l’existence du site

www.islam-documents.org.

C'est une petite équipe d'universitaires qui s'en est chargé.
Une nouvelle version est enfin disponible , revue et augmentée.
Elle compte 2700 pages mars 2008. Nous ferons une version encore améliorée tous les ans.

La présence massive et le respect de coutumes obsolètes par des populations non intégrées amène à la généralisation de la consommation de viande halal (abattage barbare)et la disparition du porc des cantines scolaires,les baux emphytéotiques sont un détournement de la loi de 1905 qui interdit le financement des cultes (il s'agit d'un financement détourné), les intégristes venus des banlieues de Paris, Nice et ailleurs pour prier en masse dans la rue ne limitent pas leur pratique à la sphère privée non plus d'ailleurs que les accoutrements prétendument religieux imposés aux femmes (voile et burqua même combat) ou les djellabah des hommes qui montrent d'ailleurs à quel point ils sont intégrés. Le CCFM est une organisation para-intégriste qui considère la France comme une Terre de mission. Si l'UMP ne veut pas prendre ces faits en compte, Mme Le Pen sera loin devant le Président Sarkozy aux présidentielles et il ne sera même pas présent au second tour.

Je ne retrouve pas la France dans votre laïcité "à la française". Votre rêve de société multi culturelle me heurte et me blesse. Je me battrai pour que la France reste France, je fus adhérente à l'UMP, je ne le suis plus. Je n'ai jamais voté FN cependant.

Il est bien entendu que les français musulmans ont leur place pleine et entière en France, mais l'Islam prend de plus en plus de place dans l'espace public, de plus la parole des français est muselée. Si se moquer des catholiques est parfaitement admis voire encouragé ( affiches de cinéma, publicités, émissions TV) il n'en est pas de même pour l'Islam , tabou, partout, deux poids deux mesures.

On ne décrète pas un modèle de France sans l'accord et l'adhésion des français, toute génération confondues.

Peu importe que vous publiez ou pas ma réponse, mais votre attitude et celles de vos proches de l'UMP sur ces sujets de société sera déterminante dans les prochains rendez vous électoraux.

Ajouter un commentaire