Un moment de bonheur

{jcomments on}inauguration_mdiathque_R

Ce samedi soir inauguration de la médiathèque Arthur Rimbaud au Noyer Doré.

Un moment de bonheur profond.

Je reviens avec joie dans ce quartier pour lequel nous nous sommes tous beaucoup battus et qui retrouve une vraie qualité de vie. Il y a beaucoup de monde, cette médiathèque nous réunit tous. Sont là notamment Rosa et Colette, élues du quartier, les directeurs des écoles, des commerçants, des habitants, tous ceux qui ont su me le faire connaître et comprendre, et que je revois ce soir avec tant de plaisir.

Beaucoup me disent que la vie du quartier s’améliore vraiment.

Ce fut un long combat, coûteux, commencé il y a plus de 15 ans par la Ville d’Antony dans la solitude voire la réprobation, avant d’être soutenu par le plan Borloo de rénovation urbaine, pour qu’il devienne un quartier comme les autres, relié aux autres, riche de sa diversité sociale au lieu d’être ghettoïsé.

Mais la rénovation urbaine ne sert à rien sans qu’un cœur n’y batte. Une médiathèque c’est ce cœur, c’est l’accès à la culture pour tous, le dépassement de nos soucis quotidiens, la rencontre avec le talent et le génie de ceux qui savent sublimer nos sentiments, donner du sens et de la beauté à notre vie, parfois dure et cruelle.

Le nom d’Arthur Rimbaud, choisi par le Conseil municipal, me semble exemplaire de l’exigence et de la jeunesse. Ce quartier rassemble beaucoup de jeunes, souvent ballottés par la vie, et parfois en colère. Rimbaud aussi fut un adolescent « à problèmes », qui connut la misère, la guerre, la révolte, et qui sut par son génie et sa passion de la littérature éveillée par des professeurs, devenir un immense poète.

Sous ce beau patronage, que les bibliothécaires de cette médiathèque soient maintenant les passeurs de culture auprès de tous !

categories: 

Ajouter un commentaire