Une seconde chance pour des jeunes

Vendredi 19 avril, nous inaugurions la seconde antenne de l'Ecole de la 2ème chance des Hauts-de-Seine. La première, à Clichy, existe depuis mars 2011.

L'E2C veut donner, comme son nom l'indique, une deuxième chance à des jeunes qui ont quitté le système scolaire sans aucune qualification ni diplôme.{jcomments on}


 Elle est le résultat d'un partenariat exemplaire entre  la Chambre de Commerce et d'Industrie de la région parisienne, les entreprises et les pouvoirs publics (Etat, Région, département, communes) qui en assurent le financement. Au nom de l'égalité territoriale, il était vraiment utile de créer une seconde antenne dans le sud du département pour que tous les jeunes intéressés puissent y accéder.

 

Ouverte en novembre 2012, l'antenne de Bagneux a déja accueilli plus de 60 jeunes et peut en accueillir jusqu'à 120. Quatre ont déjà trouvé un emploi durable qui leur plait, dans la sécurité, la restauration ou l'administration, ou une formation d'aide soignante dans un CFA dans la sécurité !

Ces jeunes de 18 à 25 ans doivent être volontaires. Leur motivation est déterminante mais s'ils l'ont, tout y est mis en oeuvre pour les aider : chaque jeune  bénéficie d'un suivi individualisé, est accompagné par un référent unique, suit des stages et des remise à niveau en français, en mathématique, en informatique... Le parcours peut durer jusqu'à 10 mois et demi (1 400 heures). L'E2C de Clichy a déjà accueilli 200 jeunes et 66 % ont trouvé un emploi durable ou une formation. Quand ils partent, ils reçoivent une "attestation de compétence" qui détaille tout ce qu'ils ont appris.

 Les jeunes de notre département  ne sont pas épargnés par le chômage : fin 2011, près de 9 000 jeunes actifs entre 15 et 24 ans étaient en demande d'emploi, dont plus de 1 000 en chômage de longue durée. L'année 2012 a encore accru ces difficultés. C'est pourquoi nous nous mobilisons tous ensemble à la fois pour permettre à nos jeunes de s'insérer professionnellement et socialement, mais aussi à notre pays de profiter de leur dynamisme et de leur compétence.

Et je suis vraiment heureux de la coopération exemplaire avec les entreprises ! Bonne chance à l'E2C des Hauts-de-Seine et à ses stagiaires !

categories: 

Ajouter un commentaire