Votons nombreux à la Primaire de la droite et du centre les 20 et 27 novembre !

A quoi sert la "Primaire" ?

Il s'agit de permettre aux électeurs, partageant les valeurs de la droite et du centre et souhaitant une alternance, de choisir leur candidat à l’élection présidentielle de 2017. Plus il y aura de participants à la Primaire, plus le candidat sera légitime et dissuadera une candidature dissidente.

Car n'oublions pas que, pour être au 2ème tour de l’élection présidentielle, il faut être en tête ou second au 1er tour. Une multiplicité de candidats de la droite et du centre risquerait, à l’instar de ce qui s’est passé en 2002 pour Lionel Jospin, que le candidat de la droite républicaine soit éliminé au 1er tour.

Qui peut voter ?

Tous les citoyens inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2015 (et les jeunes citoyens qui auront 18 ans à la date de l’élection présidentielle). 

Seules conditions requises : 1) signer une « Charte de l’alternance », dans laquelle ils indiqueront « partager les valeurs de la droite républicaine et du centre » et « s’engager pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France ». 2) acquitter 2 euros par tour (pour participation au coût de l’organisation de la Primaire).

Où et comment voter ?

On vote dans la commune où l’on est inscrit. Dans notre circonscription, il y aura 24 bureaux de vote 10 à Antony, 7 à Châtenay-Malabry, 4 à Sceaux, et 3 à Bourg-la-Reine. Chaque bureau de vote regroupera plusieurs bureaux de vote habituels. A partir du 30 septembre 2016, tout électeur pourra prendre connaissance de l’adresse de son bureau de vote sur le site de la Primaire : www.primaire2016.org

Le vote se fera avec des bulletins papier et sans procuration (pour éviter tout risque de fraude).

Chaque bureau de vote comprend un Président et 3 assesseurs, validés par la Haute Autorité. Chaque candidat pourra nommer un délégué et un délégué suppléant par bureau de vote. Ce sont le Président et les assesseurs qui organisent le contrôle de l’inscription des électeurs, avec l’aide d’électeurs volontaires et bénévoles. C’est encore lui qui tient le fichier des personnes souhaitant être informées dans le cadre de l’élection présidentielle.

Comment se déroulera le vote ?

Deux tours :1er tour le dimanche 20 novembre 2016 de 8 h à 19 h, 2ème tour le dimanche 27 novembre 2016 de 8 h à 19 h.

A l’entrée de chaque bureau de vote, l’électeur fait constater qu’il est bien inscrit sur la liste électorale, signe la Charte, et acquitte 2 €.

Dans le bureau de vote, l’électeur prend les bulletins, passe par l’isoloir, vote et émarge comme lors de toute élection. (Les listes électorales seront détruites après proclamation des résultats pour éviter tout « fichage » des électeurs.)

La tenue des bureaux de vote et le dépouillement du scrutin se font conformément aux règles applicables aux scrutins de la République. La Haute Autorité veille à la régularité des opérations et examine les réclamations. Elle arrête et proclame les résultats.

  Si vous souhaitez participer à l’organisation de ce scrutin, n’hésitez à vous faire connaître auprès des responsables LR de votre ville, ou de moi-même.

Qui sont les candidats ?

Pour être admis à concourir à la Primaire, les candidats doivent recueillir d’ici le 9 septembre les parrainages de :

  • 20 parlementaires (députés, sénateurs, députés européens),
  • 2 500 adhérents,
  • 230 élus (maires, conseillers départementaux et régionaux),
  • répartis sur 30 départements.

Début juin, 10 candidats se sont déclarés :

auxquels il faut ajouter la candidature attendue de Nicolas Sarkozy, et celle de Jean-Frédéric Poisson http://jfpoisson2016.fr/ (qui, en tant que Président du PCD, est dispensé de parrainages).

La Haute Autorité de la Primaire de la droite et du centre a pour objet d’organiser la primaire 2016 conformément à la Charte de la primaire. Elle a édité un guide électoral (disponible sur Internet) qui règle toutes les modalités de cette élection.

Elle comprend 5 membres, juristes de haut niveau :

Anne Levade, PrésidenteAgrégée de droit public et professeur des Universités, elle a participé aux commissions de réflexion dont les travaux ont donné lieu aux deux dernières révisions de la Constitution et préside l’Association française de droit constitutionnel

Anne Debet, Agrégée de droit privé et professeur des universités, ancien membre de la CNIL, elle est spécialiste des nouvelles technologies

Jean-Claude Magendie, Magistrat, il a notamment été président du TGI de Paris puis premier président de la Cour d'Appel de Paris. Il a été membre de la Commission nationale sur la prévention des conflits d’intérêts dans la vie publique 

Bertrand Mathieu, Agrégé de droit public et professeur des Universités, ancien membre du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), il est vice-président de l’Association internationale de droit constitutionnel.

Pierre Steinmetz, Préfet de Région en métropole et en outre-mer, il a été successivement directeur général de la Gendarmerie, directeur de cabinet du Premier ministre, Conseiller d’Etat et membre du Conseil constitutionnel.

 

 

Ajouter un commentaire